U.S.AXAT FOOTBALL

"Axatois un jour, Axatois toujours"

Chanson de l’U.S.Axat

Air: La Fanfare Amoureuse de Vincent Scotto

– Opérette marseillaise chantée par Alibert

1er Couplet : 2ème Couplet :
Depuis que le monde est monde
Et que l’on fait du sport
Le jeu de la balle ronde
De loin bat des records
Axat petite ville
Dans son site enchanteur
A pu donner asile
A de bons footballeurs
Ensemble je vous jure
Ils sont onze copains
Ils ont tous belle allure
Et ils s’entendent bien
Et ce groupe de jeunes
Actifs et vigoureux
Lutte pour que rayonnent
Les couleurs vert et blanc.
Manou le capitaine
Un gardien épatant
Dans les bois se démène
Et serre souvent les dents
Quand il bloque la balle
Le voilà souriant
Mais quand le boulet passe
Il n’en est pas autant
Voici nos deux arrières
Emile et René
Très sûrs de leur affaire
Ne laissant rien passer
Ils bloquent les attaques
Quand il y a du danger
Emile avec la tête
René avec les pieds
 Refrain:
C’est l’équipe magnifique de l’U.S.A.
Voici les joyeux petits gars
Ils accrochent et raccrochent
Sur les stades on les voit partout
Ce sont les rois
Ils font voir comment ils jouent la balle ronde
Dans tous les pays on en parle à la ronde
Sur les touches ils font des touches
Le sport, le cran, l’amour, la joie
Vive l’U.S.A.
 
  3ème Couplet :   4ème Couplet :
Notre ligne médiane
Possède trois demis
Dont le jeu sûr
Épargne souvent bien des ennuis
Mortes à l’aile gauche
Centre admirablement
Signal toujours s’accroche
Malgré ses vingt sept ans
Henri et Jean fignolent
Ils jouent tous deux inters
Leurs jambes sont des ailes
Leur shoot est un éclair
Irénée l’avant centre
Mitraille sans pitié
Les buts de l’adversaire
De la tête et du pied
Pour vous mesdemoiselles
Qui cherchez un mari
Eh bien on vous rappelle
Que vous avez ici
Dans cette équipe reine
Que le monde aime tant
Trouvé un jour sans peine
Un mari épatant
Car nous ici nous sommes
Des gars pleins de santé
Et notre sport nous donne
Joie et docilité
A votre tour mesdames
De nous prouver aussi
Que l’amour d’une femme
Vaut mieux qu’une partie
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Publier un commentaire

Laisser un commentaire